Greenpoint-Village.com

 
 

LES VILLAGES GREEN POINT

Dans un monde où les scandales agroalimentaires, sanitaires et environnementaux sont légion et où l'alimentation dénaturée, les maladies " de civilisation " et les pollutions chimiques font partie de notre quotidien sans que les pouvoirs publics s'en inquiètent, trois attitudes s'offrent au citoyen :

- accepter son sort, s'adapter, tant bien que mal, plus souvent mal que bien, en d'autres termes se résigner ;
- gémir sur son sort, se plaindre, désapprouver, contester ;
- refuser son sort et œuvrer, individuellement ou collectivement, à l'amélioration de sa condition. Autrement dit, contrebalancer l'inertie politique par l'initiative privée et le dynamisme associatif.

C'est cette dernière voie que nous vous proposons d'emprunter à nos côtés.

" Le monde ne sera sauvé que par des insoumis ", a écrit un jour André Gide. Si l'insoumission à la pensée dominante, statique et fataliste, vous semble l'un des moyens de sauver notre planète, soyez le bienvenu sur ce site.

*
*         *

Pourquoi les villages Green Point ?

  • Quand le ciel s'obscurcit de nuages de pluies acides et que l'océan se teinte d'un indélébile bleu pétrole,
  • Quand un halo orangé plane sur nos villes telle une couronne mortuaire prémonitoire,
  • Quand les incinérateurs, aux portes des agglomérations, crachent impunément leurs fumées quotidiennes de dioxines cancérigènes,
  • Quand les pics de pollution saturent les urgences pédiatriques,
  • Quand les vapeurs d'essence asphyxient les terrasses des cafés et les étals des marchands de primeurs,
  • Quand les décibels de deux-roues en mal d'expression trouent le silence de la ville de leurs assourdissements nocturnes,
  • Quand les couloirs aériens intempestifs muent de paisibles riverains en pétitionnaires exaspérés,
  • Quand la mort radioactive, pétrochimique et électromagnétique se tapit sous d'" innocents " biens de consommation et matériaux de construction,
  • Quand les graffitis couvrent les murs et que l'art officiel transforme des amas de ferraille ou de plastique en œuvres d'art et nos places publiques en décharges urbaines,
  • Quand les maîtres bâtisseurs cèdent le pas aux " bétonneurs " patentés et que bâtir cesse d'être un art,
  • Quand de doctes propos opposent l'énergie nucléaire au pétrole comme unique moyen de combattre l'effet de serre et la font passer pour une énergie propre, voire renouvelable,
  • Quand les nuisances sonores et la pollution visuelle des éoliennes sont dénigrées alors que des champs de pylônes électriques défigurent nos campagnes,
  • Quand plus rien ne distingue une rivière d'un égout et un champ d'un dépotoir,
  • Quand la recherche pharmaceutique constitue l'improbable mais lucrative solution aux maladies " de civilisation ",
  • Quand nos éminents psychiatres prescrivent de la Ritaline à nos enfants dont le seul crime est de déborder de jeunesse et de vie,
  • Quand la machine agroalimentaire s'emballe et qu'elle commercialise des cocktails de conservateurs chimiques, de colorants et de pesticides en lieu et place d'aliments comestibles,
  • Quand hormones de croissance, antibiotiques et farines animales composent l'ordinaire des menus des animaux d'élevage,
  • Quand la névrose abat les pensionnaires de nos zoos avides de grands espaces et de liberté,
  • Quand le plaisir d'apprendre déserte les écoles et que les drogues légales envahissent les prisons,
  • Quand le matérialisme publicitaire prétend que le bonheur est dans la consommation et le progrès social dans la compétition économique,
  • Quand le développement durable n'est plus que rhétorique et enjeu électoral,
  • Quand le pillage des ressources naturelles devient le credo du nouvel " ordre " économique mondial,
  • Quand les lois de la vie sont bafouées et que leur sont substituées celles de la cupidité, de l'irresponsabilité et de l'incompétence,
  • Quand des projets de réformes au service du bien général se heurtent aux bastions corporatistes ou s'enlisent dans les méandres de commissions ubuesques,
  • Quand la guerre n'est plus, selon Clausewitz, que " la continuation de la politique par d'autres moyens ",
  • Quand un Etat policé ne peut se concevoir sans un Etat policier,
  • Quand l'oligarchie se donne des airs de démocratie,
  • Quand gouverner signifie se servir, et non plus servir,
  • Quand " la terre [n'est plus] qu'une marchandise ",
  • Quand le vivant se brevète et la mort se marchande,
  • Quand l'air, la terre et l'eau cessent d'être sacrés,

    Alors sont venus les temps du rêve conjugué à l'action,
    Les temps des hommes de bonne volonté,
    Bâtisseurs de villages modèles, artisans du respect de la Terre
    Et de l'avènement d'un monde meilleur.

*
*         *

La philosophie des villages Green Point

  • Préfigurer les cités de demain par la création d'un village écologique pilote.
  • Offrir un environnement sain, esthétique, harmonieux, sûr et propice à l'épanouissement à toute personne à la recherche d'un autre cadre de vie.
  • Mettre en application toute solution énergétique, alimentaire, médicale, éducative, architecturale, conciliant les intérêts de l'homme et ceux de la nature.
  • Redécouvrir un certain art de vivre en consommant mieux et moins.
  • Constituer une force économique capable d'influencer certains choix industriels.
  • Réaffirmer les droits de l'homme et ses devoirs envers la nature.
  • Tendre vers une autonomie énergétique et alimentaire.
  • Accueillir toutes les bonnes volontés et compétences désireuses de partager et de promouvoir cette expérience.
  • Créer un réseau de villages Green Point respectueux des principes précédents.

*
*         *

Les caractéristiques des villages Green Point

  • Une capacité d'accueil de quelque 4 000 habitants tous respectueux de l'environnement.
  • Une superficie de plusieurs centaines d'hectares dont environ 70 % de parcs, de prés et de forêts.
  • Un plan d'eau avec une plage de sable fin.
  • Des maisons individuelles et des duplex en brique et/ou en bois équipés de purificateurs d'eau, de panneaux et de chauffe-eau solaires, de toilettes " sèches ", de digesteurs biologiques pour le traitement des déchets organiques, de systèmes de récupération de l'eau de pluie.
  • Des commerces : magasin de primeurs, de produits biologiques, de santé et de bien-être, de vêtements naturels, de meubles, de jouets, librairie, galerie d'art...
  • Des restaurants 100 % biologiques de diverses nationalités, deux bars à jus de fruits, un salon de thé...
  • Des équipements de loisirs : un cinéma, un petit théâtre, une bibliothèque-vidéothèque-ludothèque, des thermes...
  • Des équipements sportifs (piscine, mur d'escalade, tennis, terrain de basket, stade, centre équestre, gymnase...) et des aménagements pour les plus jeunes (piste de rollers et de VTT, parc de jeux, camp de tipis, cabane dans les arbres...).
  • Des bureaux pour des entreprises respectueuses d'une éthique économique et environnementale.
  • Un centre de médecines naturelles (naturopathe et spécialistes).
  • Un service public (mairie, poste, entretien des espaces verts...).
  • Une agence d'une banque finançant des projets " verts ".
  • Une école avec une capacité d'accueil de plusieurs centaines d'externes et d'internes.
  • Des moyens de transport gratuits.
  • Un centre d'informations sur des produits et des services écologiques.
  • Une ferme éolienne.
  • Un centre de prétraitement des déchets.
  • Une station d'épuration naturelle.
  • Un centre d'accueil et de présentation du village pour les non-résidants.
  • Un hôtel d'environ 100 chambres.

*
*         *

Les atouts des villages Green Point

  • Une authentique cité " verte " (omniprésence de la nature).
  • Un site soigneusement sélectionné par des géobiologues (" médecins de l'habitat ").
  • Une eau et un air sains (toutes les habitations sont équipées de purificateurs d'eau ; pollution nulle ou faible).
  • Des matériaux de construction non polluants.
  • Une alimentation saine (issue de l'agriculture biologique ou biodynamique).
  • Des sources d'énergie renouvelables (solaire, éolienne et/ou autres).
  • Un lieu calme et ensoleillé.
  • Une population sensibilisée aux problèmes de l'environnement.
  • Des commerces de proximité
  • Des choix architecturaux esthétiques.
  • Des aménagements culturels et de loisirs.
  • Un système éducatif adapté au rythme de l'enfant, privilégiant le plaisir d'apprendre et l'acquisition d'un savoir-faire.
  • Un lieu de formation permanente (langues, santé, arts, développement personnel...).
  • Proximité d'une grande ville (moins de 100 km).
  • Accès à un plan d'eau et à une plage de sable fin.

*
*         *

Quelques mots clés des villages Green Point

Education

Objectifs

Offrir aux enfants une éducation respectueuse de leur personnalité et de leur rythme d'apprentissage, leur transmettre le plaisir d'apprendre et les rendre compétents, éthiques et autonomes pour leur permettre d'atteindre leurs objectifs.

" Préparer au mieux les enfants, les élèves, à la vie, afin qu'ils puissent œuvrer pour leurs semblables " (Rudolf Steiner).

Moyens

  • Remplacement du cours magistral traditionnel par une progression individualisée (l'enseignement retrouve sa dimension démocratique, car il respecte le rythme de chacun ; le rôle du professeur consiste à s'assurer que chaque élève progresse sans difficulté).
  • Maîtrise des bases de la connaissance (savoir observer, lire, compter, exprimer son point de vue, écouter, convaincre, trouver et analyser une information...).
  • Respect du rythme d'apprentissage de l'élève et de ses horloges biologiques.
  • Développement des aptitudes et du sens de l'initiative de l'élève.
  • Priorité donnée à l'autocompétition (défis personnels à relever) plutôt qu'à la compétition.
  • Apprentissage de valeurs essentielles (respecter ses buts, se respecter, respecter autrui, respecter l'environnement et les différentes formes de vie ; la politesse, la persévérance, l'hygiène, l'optimisme...).
  • Education des sens (atelier d'olfaction, initiation au braille, reconnaissance de formes les yeux fermés, identification d'instruments de musique, de saveurs...).
  • Participation des élèves à des projets de groupe (création d'un journal, mise en scène d'une pièce de théâtre, aménagement d'un local sur un thème...).
  • Organisation de " classes vertes " (visites de sites naturels) et de classes découvertes (échanges avec d'autres écoles).

Mots clés

  • Activités manuelles : enseigner l'art de travailler la matière = le bois (modélisme, ébénisterie), la terre (poterie), le cuir (reliure), le verre (vitrail)...
  • Activités artistiques : enseigner l'art de créer = tronc commun avec perfectionnement facultatif (théâtre, musique, chant, peinture, dessin, photographie, sculpture, danse...).
  • Dictionnaire : il constitue le premier et le plus important des manuels scolaires de l'enfant. Un nouveau mot rencontré est défini soigneusement jusqu'à ce que l'élève le " possède " parfaitement.
  • Ethique : enseignement et application de préceptes moraux ; vie de grands hommes célèbres pour leur sagesse.
  • Jeu : il accompagne l'enfant tout au long de sa scolarité, et ce sous deux formes : découverte régulière de jeux de société, ou plus précisément de mécanismes ludiques (grands classiques et " classiques de demain ", jeux de compétition et de coopération...), et apprentissage dans un esprit de jeu.
  • Responsabilité : participation à la vie collective de l'école et de la cité ; prise en charge des élèves les plus jeunes par les plus grands ; cours de secourisme...
  • Sport : sont privilégiées les activités qui concilient le développement du corps et celui de l'esprit (art de l'escalade, aïkido, voile, sports d'équipe...).

Santé

Objectifs

Offrir aux habitants l'environnement le plus favorable à la préservation de leur santé.

" Que ton aliment soit ton médicament et que ton médicament soit ton aliment " (Hippocrate).

Moyens

  • Libre accès à un centre d'informations sur la préservation de la santé.
  • Organisation régulière de conférences sur ce sujet.
  • Création d'un magasin de plantes médicinales, d'huiles essentielles, de vitamines, de produits de la ruche...
  • Installation d'un cabinet composé de spécialistes de médecine naturelle (naturopathe, phytothérapeute, ostéopathe, acupuncteur, masseur...).

Mots clés

  • Alimentation : tous les aliments commercialisés au village sont issus de l'agriculture biologique, frais, garantis sans OGM, et non irradiés.
  • Exercice physique : gratuité de nombreuses activités sportives et création d'un " parcours de santé ".
  • Sommeil : limitation des nuisances sonores de jour comme de nuit. Suppression des excitants recommandée (tabac, alcool, café).
  • Sérénité : tous les habitants sont invités à définir le but de leur existence et à œuvrer à sa réalisation.
  • La prévention reste le mot clé.

Qualité de vie

Objectifs

Offrir aux habitants confort et bien-être par le soin apporté à la qualité de l'environnement.

Moyens

Privilégier la qualité, la durabilité, la non-toxicité, le confort des biens et services disponibles au village.

Mots clés

  • Qualité de l'habitat : les constructions sont saines, lumineuses, bien ventilées, adaptées à leur milieu.
  • Energie renouvelable : solaire (capteurs solaires et cellules photovoltaïques), éolien et/ou autres. Produire " propre " et consommer moins (chasse aux gaspillages).
  • Transports : les moyens de locomotion sont confortables, sûrs et non polluants (vélos classiques et " couchés ", quelques véhicules à air comprimé et navette automatisée).


  • L'éthique (signature d'une charte par tous les habitants du village), l'esthétique (omniprésence de la nature et qualité des choix architecturaux) et la spiritualité (pluralité des lieux de culte) sont d'autres mots clés de l'« esprit Green Point ».

*
*         *

 

"Green Point, le réseau de villages humanistes et écologiques"